33 Responses

  1. marie de mamanstestent
    marie de mamanstestent at |

    Je fais pareil sauf que je mets du Nesquick et ça marche pas mal même si le chocolat se marie moins bien avec les brocolis.
    Merci pour cette astuce!

    Reply
  2. CélineD
    CélineD at |

    Astuce efficace chez nous aussi. ;-)

    Par contre Marie, le Nesquick c’est osé… mais qui sait si je ne testerai pas un jour où je serai en rupture de poudre de perlimpinpin !

    Reply
  3. mamounette
    mamounette at |

    Tout d’abord, merci pour ces parties de franche rigolade qui m’assaillent à la lecture de vos posts !

    Sinon, ici, zébulons 1 & 2 aiment bien les légumes, saut ¤2 qui grimace franchement face aux épinards, et à la ratatouille.
    Alors je bidouille => tarte épinard-lardons-bleu et ratatouille agrémentée d’épices de toutes sortes + crème fraiche : ça devient du coup “topissime”.

    Les haricots verts passent bien, mais il m’arrive de les accommoder avec une sauce au bleu ou roquefort ou avec du fromage frais ail et fines herbes.

    En ce qui concerne les soupes en brique (oui bon, c’est paaaas bien … mais je travaille aussi) quand elles ont un goût trop prononcé, j’en fais de la “purée de soupe” !
    Kézako ? une brique se soupe + 1 sachet de flocon de pomme de terre et tadaaa : purée de soupe avec saucisses, jambon …

    Au plaisir de vous lire.

    Reply
  4. chocoladdict
    chocoladdict at |

    merci pour l’astuce, c’est pas évident de faire manger des légumes aux enfants ici (bon faut dire que je préfèrerais toujours un bon plat de pâtes à un plat de légumes verts) et je n’ai jamais essayé cette astuce….

    Reply
  5. kitty64600
    kitty64600 at |

    Allelujah !!! Till si ton astuces marche je te devrais une reconnaissance éternelle (cf les martiens de toy story :D ) parce que je sais plus quoi faire pour faire ingurgiter des légumes à mes deux grumeaux et pourtant j’ai de l’imagination ! mais là j’arrive à bout ! donc je note ça sur ma liste de course !!! suspens est ce que ça va marcher !!! ;)

    Reply
  6. pseudo
    pseudo at |

    oui oui on prend! sinon y’en a d’autres qui fonctionnent bien : le kiri, la crème fraiche, les fromages de toute sorte (parmesan, bleu fondu), et dernièrement testé (et franchement adopté): le pesto dans la purée de pdt courgette!
    tout est bon pour masquer le gout du légume fadas cuit à l’eau!

    Reply
  7. Cécile
    Cécile at |

    alors chez nous on touche du bois, quand on propose brocolis, potiron ou courgettes, ma fille saute de joie ! bon après, céleri et choix de bruxelles n’ont pas le même accueil, mais pareil pour moi ;-)
    mais idée à retenir en cas de changement de comportement ou pour n°2 encore au lait !

    Reply
  8. severine
    severine at |

    Mouais je ne pense pas avoir le meme succes ici… parce que le mien rien qu’a les voir il aime pas ! Ce qui marche c’est mixe avec des pommes de terre, ca se transforme en soupe de petits pois ! Magique !

    Reply
  9. papa chômeur
    papa chômeur at |

    Le problème c’est que dans ces bouillons il y a du glutamate monosodique.

    Toxicité et Controverse
    Excitotoxicité
    Parce que le glutamate est absorbé très rapidement dans les intestins (alors que l’acide glutamique contenu dans les protéines des aliments ne l’est pas), le taux de glutamate dans le plasma sanguin pourrait donc augmenter rapidement37,38,39. L’acide glutamique est dans la classe des composés chimiques des excitotoxines, dont un dosage élevé chez les animaux a montré des effets nocifs sur certaines régions du cerveau non-protégées par la barrière hémato-encéphalique et qu’une variété de maladies chroniques peut en résulter due à cette neurotoxicité40,41. Il y a débat chez les scientifiques sur ces résultats depuis les années 1970, quand John Olney trouva que de fortes concentrations en acide glutamique entraînaient des lésions au cerveau chez de jeunes souris42. Le débat est complexe et s’est focalisé principalement si, oui ou non, l’augmentation de la concentration du glutamate dans le plasma sanguin par ingestion de dose classique de glutamate est suffisante pour causer une neurotoxicité, et si les humains ont la même sensibilité à l’acide glutamique que celle observée chez les animaux testés.
    Aux Rencontres de la Society for Neuroscience en 1990, les délégués avaient une opinion partagée sur les effets neurotoxiques et l’excitotoxicité des acides aminés trouvés dans les additifs alimentaires tel les glutamates comme le glutamate monosodique entre autres43.
    Certains scientifiques croient que les humains et les singes ne sont pas aussi sensibles aux excitotoxines que la famille des rongeurs et donc qu’il n’y a pas de souci à se faire sur l’acide glutamique comme additif alimentaire44,45. Ils se sont mis d’accord sur le fait que les effets d’une combinaison d’excitotoxines d’additifs alimentaires doit être pris en compte46 et que des mesures du taux d’acide glutamique dans le plasma sanguin après ingestion de glutamate monosodique et d’aspartame démontre qu’il n’y a pas d’effets indésirables47.
    D’autres scientifiques, tel John Olney, croient que les primates sont aussi sensibles aux effets nocifs des excitotoxines48 et que l’humain concentre ces excitotoxines dans le sang même encore plus que chez les autres animaux49. Basées sur ces recherches, ils disent que l’humain est même de 5 à 6 fois plus sensible à ses effets nocifs que chez les rongeurs50. Ils sont d’accord sur le fait que l’utilisation du glutamate monosodique ne fait pas beaucoup augmenter les taux d’acide glutamique chez les adultes, cependant ils sont alarmés par les effets potentiels chez les enfants51 et sur les effets potentiels à long terme (maladie neurodégénérative) de petites et moyennes variations de niveau d’excitotoxines dans le plasma52. D’ailleurs les fonctions du cerveau et la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique du cerveau chez l’enfant ne sont pas les mêmes que chez les adultes.

    source :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Glutamate_monosodique

    Reply
  10. papa chômeur
    papa chômeur at |

    au fait il n’y a pas de bouillons maggi à gagner cette fois, si on fait une photo ou autre ?
    ;-)

    Reply
  11. Papa Hérisson
    Papa Hérisson at |

    J’aurais mauvaise grâce de me plaindre, mes gnomes ne sont pas super difficiles. Enfin, disons que c’est par période…
    Pour ton astuce, je suis assez partagé… disons que, comme papa chômeur, la composition du machin me ferait hésiter. Ceci étant on doit pouvoir trouver des versions bio/pas-bourrées-de-cochonneries.
    Concernant le glutamate, le principal soucis est qu’on en trouve… partout. Tous les plats cuisinés industriels en contiennent comme exhausteur de goût (E621 parfois sur les étiquettes). Or sa toxicité supposée est lié à sa consommation excessive : chaque produit vendu ne dépasse pas la limite sanitaire, mais si vous consommez plusieurs de ces produits…

    Quelques petits trucs qui marchent pas mal chez nous : dans les soupes, une vache qui rit (ou apparenté) mixée, en le leur montrant bien, aide la soupe à descendre beaucoup mieux. Accompagner celle-ci de petits dés de jambons (un par cuillère avalée) aide aussi. Gratiner certains plats de légumes avec du fromage peut aussi donner d’assez bons résultats. Sinon, le vieux classique : un soupçon de ketchup (bio of course) sur les vilains légumes pas bons, en général c’est radical. Sinon, les fruits passent assez bien en crumble.

    Reply
  12. Marade
    Marade at |

    Très bonne astuce : traitez le problème quand il est encore temps …
    Moi je me traine un “choupi” légumophobe et c’est pas facile de manger que des pates quand on aime les légumes (heureusement il reste les lasagnes : bolo pour lui : y’a de la tomate !!! mais attention gare aux sauces toutes prêtes avec des bouts de carotte … ça ne se berne pas comme ça un “choupi” et pour moi un plat aux légumes : courgettes, poivrons, aubergines, …).
    Il a 37 ans et c’est mon mari : alors parents je vous en supplie par n’importe quel moyen traitez le mal à la racine ! Même s’il faut sortir la pelle à neige !
    Trop de carbo tue les pates carbo (même s’il a inventé une variante carbo au curry)

    Reply
  13. Alicia
    Alicia at |

    Bonjour,

    Tout d’abord, j’ai découvert votre blog par hasard et je ne le lâche plus ! J’ai lu tous les posts d’une traite !!!!
    Et merci pour cette astuce … Je vais y penser pour mes prochains haricots !

    Reply
    1. papa chômeur
      papa chômeur at |

      c’est ce que je disais : accro comme du velcro !

      Reply
  14. Crapouillaut
    Crapouillaut at |

    Perso, depuis que je présente les légumes quelques avec des féculents pour faire le plein d’énergie, jamais d’histoire. Une petite semoule, un peu de riz ou quelques nouilles… Jamais trop et ça passe tout seul !

    Reply
    1. papa chômeur
      papa chômeur at |

      pas d’allergie au gluten ?

      Reply
  15. Marie
    Marie at |

    Et bien, je vais essayer les poudres de perlim … pinpin ! Depuis le temps que j’essaie de faire avaler des légumes à mon (grand) lardon … qui sait ? Depuis tout petit, il se méfie particulièrement de la couleur verte dans l’assiette. Merci pour le tuyau !

    Reply
    1. papa chômeur
      papa chômeur at |

      Mais attention au glutamate monosodique Marie.
      Moi j’essaierai plutôt des légumes mélangés à de la purée de pommes de terre. Et légumes BIO bien-entendu.

      Reply
  16. Ceres
    Ceres at |

    Ici… Ca ne marche pas.
    Enfin sur le nain futur mangeur de brocoli comme papa peut-être, il n’a pas encore l’âge. Mais sur moi non. C’est bête hein :b J’aime pas beaucoup de légumes, mais si en plus tu fais un mélange avec c’est certain que je vais pas finir la cuillère. Les haricots, lentilles, petits-pois, épinards c’est nature, à l’eau, sans beurre, et surtout sans viande et sans fromage (ni crème ni rien). Les carottes idem, mais crues. Il n’y a que les tomates (crues of course) qui s’adaptent bien en salade variée… sans vinaigrette.

    Le reste ? En soupe. Mais sans viande.

    Le pire avec tout ça ? C’est que j’ai même pas l’ombre d’une carence. Alors je resterais difficile à table épicétouuuuu !

    Reply
    1. Marade
      Marade at |

      Ah tu as les mêmes petites acceptations en matière de légumes que mon mari légumophobe : tomates et carottes crues ! (Mais bon pas trop souvent quand même, faut pas abuser)
      Mais lui c’est un gros carnivore ! Et pas de carrences, de cholestorol, … A faire trembler tous les messages de prévention ! je crois que nous ne sommes pas tous égaux là dessus !
      A ce propos avez vous la nouvelle pub Nutella : avec des noisettes, du chocolat, …. et juste à la fin des bonnes noisettes fraîchement cueillies en Italie ou en Turquie et de la bonne huile de palme … Euhhh dans la composition c’est pas tout à fait ça : Sucre 55 %, Huile de palme 17,5 % et après noisettes, chocolat, lait … Si ça c’est pas de la tromperie … Et là j’étais en train de me dire s’ils continuent la pub il vont bien nous dire que c’est fabriqué en Normandie !
      Bingo ! Ils le disent à la fin … Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous conseille un petit tour dans l’agglo de Rouen par temps brumeux (ça arrive parfois dans ce coin en cuvette …) : l’odeur du Nutella qui stagne avec les usines pétrochimiques à côté c’est charmant … De la poésie !

      Reply
  17. Kashaya
    Kashaya at |

    Ici on a renoncé à la gruge, du coup pour compenser on donne en entrée des fruits de saison, c’est déjà ça de pris.
    Je refuse de me battre avec mes filles à cause de la bouffe, tant qu’elles grandissent bien ça me va.

    Reply
  18. ham
    ham at |

    Ici le viandox est notre ami
    (mais la poudre on l’a aussi)

    Reply
  19. nabjaf
    nabjaf at |

    Alors, c’est pas cool du tout mais alors pas cool du tout.
    Comment j’explique à mon boss moi que rigole comme une loutre à cause d’une pelle à neige ?

    Reply
  20. anne
    anne at |

    Oui, je suis assez d’accord, attention aux additifs si on en mange assez régulièrement.
    Mais on fait tous de notre mieux pour leur donner envie de manger varié, et c’est pas simple.
    si je peux me permettre, moi c’est plutôt la dose de sel qui me fait couiner… il faut vérifier les dosages mais il me semble que la dose de sel de ce genre de bouillons c’est quand même assez costaud.
    Ici on prend les algues séchées pour donner du gout, le gomasio (version maison avec surtout du sésame et moins de sel)

    Reply
  21. melanie
    melanie at |

    bonjour à tous!
    une autre petite astuce qui passe VRAIMENT inaperçue et qui permet de faire manger un légume: râper une courgette dans n’importe quelle quiche, ça marche pour tout, j’ai testé avec des grands et des petits, personne ne sent la différence.
    Bon, après les courgettes c’est bien en été, pour l’hiver, essayer un autre légume pas trop goutu, ça devrait le faire!

    Reply
  22. Comment faites-vous manger des légumes à vos enfants? | Les Parents Novateurs – Innover pour mieux grandir

    […] aux légumes verts et TilltheCat nous donne son astuce pour donner un autre goût aux légumes : Astuce de PAF : Comment leur faire manger des Légumes ?. Célia et Delphine nous présentent même des créations originales pour les faire apprécier […]

  23. Iris
    Iris at |

    Tombée par hasard sur ce site qui m’a bien fait rire, du coup, j’ai feuilleté un peu… Et puis là, je vous donne mes petits trucs utilisé pour ma sœur (ayant presque 15 ans d’écart, nous sommes en quelques sortes 2 sœurs uniques et j’ai trouvé quelques trucs pour la faire manger, alors si ca peu aider…):

    – bon, le plus vache d’abord (aussi parce qu’inutile pour la plupart d’entre vous ;-) ): ma sœur est végétarienne depuis qu’elle a 9 ans (c’est la seule de la famille, mais tout le monde (sauf la cantine…) respecte son choix. Mais cela donne un super argument: “si tu es végétarienne, tu dois manger tout le reste, sinon, tu n’aura pas assez de vitamines, minéraux, protéines etc pour avoir la force de monter à cheval (par exemple), alors soit tu manges les lentilles/choux/…, soit un morceau de viande!” Avec le temps, lentilles, haricots (tous), choux divers sont devenus délicieux… (bon, certes, j’ai en plus la chance de faire des études médicales, alors je peux dire qu’est-ce qu’il y a dans quoi et sert à quoi…)

    – le mixeur… ben bêtement on mixe tout ce qu’on veut, donne peut-être un super nom à la mixture (genre “pesto rossignol” ou “purée stroumpf”), les ingrédients ne sont révélés qu’à la fin du repas (au milieu, il y a un fort risque de mauvaise foi, et que brusquement “ca pique”, “c’est amer” ou autre…), mais du coup, la prochaine fois, on peut dire “Je te remet des aubergines comme dans la soupe de Merlin”

    – jouer avec les légumes… ben oui, un exemple tout bête: couper un concombre en tronçons, puis découper un peu le dessus pour en faire des petits wagons; relier les wagons entre eux par des cure-dents. Pour les passagers, planter des clous de girofle pour les yeux et le nez dans radis ronds, et leur fixer des rondelles de carottes pour les oreilles… ca fait des souris très chouettes! Bon, ok, c’est un peu de manutention, mais les enfants peuvent y donner un coup de patte, ou pour un anniversaire, ca permet de diluer un peu les kg de sucres :-D Mais plus simplement (et donc au quotidien), on peu décorer les tartines…

    – et puis, le plus incroyable, c’est que chez elle, le classique “une cuiller pour…” fonctionne encore… il suffit d’avoir un peu d’imagination (et une cuiller pour la jument Fleur, et une cuiller pour le poulain que Fleur a dans le ventre, et une cuiller pour le poulain qu’elle a déjà, et qui aura bientôt plus le droit de boire le bon lait de fleur… oh, le pauvre, il lui faut 2 cuillers!), bref, bon courage pour vos miniatures, moi pour l’instant, je profite de ne pas en avoir et m’amuse bien avec celles des autres, quand il y a un besoin occasionnel de nounou… :-) C’est cool, d’emprunter les enfants des autres de temps en temps, on a pleins d’avantages sans les inconvénients ;-)

    Reply

Leave a Reply