23 Responses

  1. cétoile
    cétoile at |

    c’est vrai ça, solidarité sans pour autant ce taper bière et chili! merci les gars!

    Reply
  2. e-zabel
    e-zabel at |

    10 à 30 % des femmes ! SEULEMENT ! Bouleshit ! Pas possible, c’est ultra courant, ne serait-ce que dans une forme banale et simple : chute d’hormone quelques jours après l’accouchement doublé d’une belle montée de lait douloureuse !
    Quant au papa, je veux bien croire que ce ne soit pas simple non plus, même si les raisons sont en fait à mon sens différente. Chez les femmes c’est aussi “physique” et hormonal comme je le disais.
    Tiens un comm’ sérieux… ouhla, faut que je retourne dans mon pipi caca moi là ça urge !

    Reply
  3. MissBrownie
    MissBrownie at |

    Mouais, c’est juste un p’tit coup de mou à cause de la fatigue et de ne plus être chouchouter par sa femme (surtout après le 1er enfant) :-p

    Reply
  4. Lucile
    Lucile at |

    Waouh, la vache ! (normande of course)
    J’ai l’impression que mon envie d’enfanter a déserté le territoire…
    Honnêtement, qui rêve consciemment, c’est-à-dire hors de contrôles de nos amies les hormones, de vivre ÇA ???
    Note à moi-même : ne JAMAIS montrer cet article à mon double !

    Sinon, pour revenir au cœur du sujet, certains hommes font bien des couvades, alors pourquoi pas un baby blues…

    Reply
  5. Nelfah
    Nelfah at |

    Mais les hommes sont tellement fiers dans leur nature que jamais ils n’avoueraient leur “baby blues” ^^

    Reply
  6. ariana lamento
    ariana lamento at |

    @Nelfah: je crois que tu as raison.

    Reply
  7. Leona
    Leona at |

    Le “baby blues” des papas, oui, on ne peut pas nier que ça existe. Pas besoin de sonder 28000 personnes pour ça. Et le fait que quand la maman fait une déprime, le papa en fait une aussi, je n’ai aucun mal à le croire (quoique, dans mon cas, je pense qu’on a échappé à cette hypothèse, mon homme a très bien “encaissé”.
    Mais quand même, on ne me fera pas avaler que ça atteint des proportions aussi terribles que chez beaucoup de mamans – ce qui est bien normal, car les perturbations physiques et hormonales s’ajoutent au reste…
    Merci pour cet article en tout cas !

    Reply
  8. Fanny
    Fanny at |

    Oui, je rejoins les coms de tout le monde: faut vraiment être un chercheur/se non parent pour réunir 28000 personnes et en conclure… ça!
    Quand au pourcentage, je suis ceptique aussi…
    la chute d’hormones
    + le fait que tu es ab-so-lu-ment dé-bor-dée à la maison les 1ers temps( avec ton bébé que tu es obligée de garder tout le temps dans les bras sinon il pleure) alors que tu ne bosses pas que tu n’as que ça à faire: entretenir la maison! ;-)
    et que les suites de l’accouchement sont une partie de plaisir…
    Bon, je m’égarre là ! on s’est compris… :-)

    Reply
  9. chocoladdict
    chocoladdict at |

    le manque de sexe ne serait-il pas aussi en cause? )

    Reply
  10. Hotstuff
    Hotstuff at |

    Loool samuel aussi raler car je ne trouvais pas une position pour dormir

    Reply
  11. Clélia
    Clélia at |

    Bah j’ai eu la chance d’échapper au baby blues…!
    On a vécu tout ça vachement (trop?) cool en fait, sans stress !

    Reply

Leave a Reply