28 Responses

  1. Tagada33
    Tagada33 at |

    Ah ahah j’adore ce jeu !

    Hier, Jean-Michel a tellement bourlinguer sur son double-poney qu’il a choppé une fistule. Et le soir, le pauvre s’est fait bouffer son graillon par un coléoptère.
    VDM validé non?!
    Sinon je vais tester la recette dès ce weekend.
    La semaine dernière j’ai testé le nutella maison … je pense avoir contribué à l’explosion du nombre de visite, tout le monde voulait l’adresse de ton site !

    Reply
  2. laeti... plouf
    laeti... plouf at |

    C’est sur une musique de de Jean-Michel Jarre que j’aime laisser mon esprit bourlinguer tel un coléoptère un peu graillon, tout en me grattant la fistule chopée au cours d’une balade à double-poney !!!!!

    Reply
  3. audevie
    audevie at |

    Cher chaton pâtissier,

    Un week-end d’automne prochain, j’espère (si ma fistule anale est guérie) partir à double-poney bourlinguer dans les bois, bercée par les bruissements d’ailes des coléoptères, auprès de mon amoureux, Jean-Michel Graillon.
    Puis nous dégusterons des financiers aux amandes au coin du feu.
    J’espère.

    :*

    AudeVie

    Reply
  4. Corinne
    Corinne at |

    Je me lance…
    Un double-poney, prénommé Jean-Michel, voulait bourlinguer en coléoptère à travers la contrée normande. Malheureusement, il chopa très rapidement une fistule à force de manger du graillon pas bon. Pour son bonheur, il passa juste à ce moment-là devant chez Till the Cat qui lui proposa ses fameux financiers. Ils vécurent heureux et créèrent de nombreuses nouvelles recettes.

    Reply
  5. Yizaa
    Yizaa at |

    Ce qui m’a d’abord séduite chez Jean-Michel (mon mari se prénomme vraiment Jean-Michel en plus, ce qui ne gâche rien…), c’est son odeur de graillon… Il sentait si fort que tous les coléoptères aux alentours s’en chopaient des fistules… Lors de notre troisième rendez-vous, nous sommes partis bourlinguer sur son double-poney dans les rues de Dunkerque par un dimanche après-midi pluvieux. Et c’est la ou je me suis dit “Zicisse THE ONE”. Et ils eurent deux truculentes Miniatures et plus jamais de grasse mâtinées. Merci, bonsoir.

    Reply
  6. Leal
    Leal at |

    J’me’ presente j ´m appelle Jean Mi, j voudrais bien réussir ma vie, bourlinguer heyyyyyy….
    Mais ( a Ce stade il faut arreter l air de la chanson) je ne peux pas, j ai double poney!
    Je vous parlerai bien de mon ami lecoléoptère mais la fistule m empêche de rester assis très longtemps!
    Tiens, En parlant de fistule, ca sentirait pas un peu le graillon par ici?

    Reply
  7. aaah c'est dur d'être maman
    aaah c'est dur d'être maman at |

    Jean-michel (mon mari) et moi avons beaucoup bourlinguer : en voiture, train, vélo (nous nous sommes chopés de ces fistules…) et même en double poney. Sans oublier en coléoptère heu je veux dire en hélicoptère of course !
    Nous avons dégusté des tas de specialités : des sauterelles grillés, du graillon de canard, des cornes de gazelles mais jamais nous n’avons mangé d’aussi bons plans que ces financiers
    Alors merci pour la recette !

    Reply
  8. Nat Arzhez
    Nat Arzhez at |

    Coléoptère / Bourlinguer / Fistule / Double-poney / Jean-Michel / Graillon

    L’autre jour, alors que je revenais d’une promenade sur le dos d’un double-poney, mon pote d’internat Jean-Michel (avec qui on faisait des graillons de ouf le soir à l’internat) me dit ” Hey face de coléoptère, quand t’auras fini de bourlinguer sur ton canasson au point de choper des fistules, tu joueras pour gagner le siouper bouquin de Till!!!! ” Donc me voilà!!!!^^

    Merci pour ton concours!!!

    Reply
  9. crazyc
    crazyc at |

    cher Till
    j ai concocté cette recette avec mon fils le jour pour mardi gras .
    alors qu il était déguisé ,
    je lui ai dit “-Jean” ,mi sheila mi ringo, enlève ton pull mon fils tu le trempes dans le beurre noisette..
    -”pas grave papa , si c est gras y on ira le mettre dans la machine a laver”
    le coup de soleil le faisant peler sur l arête nasale , je lui ai nettoyé sa double peau au nez avant qu elle ne tombe dans les moules.
    -” ne bourre l’un guerre plus que l’autre ” lui assenai-je alors que celui débordait de pâte homogéne .
    un fois cuit il n attendit pas les 10minutes nécessaire si bien qu’il lui collait au ptérion .mon fils s’en était mis sur le front.

    bon le ptérion n’est pas sur le front mais les tempes… mais c’etait pour la rime .
    a bon entendeur
    des bisoux

    Reply
  10. Mitkitchen
    Mitkitchen at |

    Jean-Michel et son coléoptère Gudule avaient pas mal bourlingué à dos de double-poney mais, nom d’une fistule, ils n’avaient jamais vu autant de graillon que dans ce beurre noisette!
    P.S: merci pour cette super recette et ce concours très sympa. Ça change et c’était rigolo de se creuser les méninges pour assembler tous ces mots ^^.

    Reply
  11. Alice
    Alice at |

    Till the cat avait beaucoup bourlingué pour chasser son blues du dimanche mais rien n’y fit. En dernier recours il alla s’accouder au bar de Jean-Michel et commanda un double poney. Son voisin Rocco, qui avait mal compris, se porta volontaire pour Alors que l’esprit vide, l’œil fixé sur la fistule de Jean Michmich, l’odeur de graillon lui envahit soudainement la narine droite. C’est alors qui l’idée lui vint : “nom d’un coléoptère de la City, je vais faire des financiers !” C’est ainsi que depuis, les jours de coup de blues, Till the cat cuisine des financiers et régale toute sa famille. Et que Jean Michel reste seul avec sa fistule.
    Fin

    Reply
  12. damepingouin
    damepingouin at |

    Mais bien sûr que je joue, pour gagner ce merveilleux magnifaïque et superbe livre.

    Jean-michel le Coléoptère part bourlinguer sur son double-pô et.Hélas Graillon (son poney, vous suivez ou bien ?) souffre d’un coup d’une fistule de la marge anale (j’en connais des noms savants hein?) qui le laisse hérissant d’inconfort.

    Reply
  13. Loli
    Loli at |

    mon cher JEAN MICHEL

    c’est avec un plaisir non dissimulé que je viens te saluer (je fais vite, cependant, mon DOUBLE PONEY, FISTULE de son pti nom, étant garé en double file).

    J’ai une folle envie de BOURLINGUER avec toi comme durant notre chères et tendes jeunes années (celles aussi où tu prenais plaisir à chasser le dahu ou collectionner les COLEOPTERES les soirs d’été) en espérant que ça ne sente plus le GRAILLON au Macumba night comme cela fut le cas lors de nos soirées de débauche…

    espérant une réponse favorable de ta part dans les plus brefs délais (parce que faut pas déconner, mais nous ne sommes plus si jeunes!!!), je te prie de croire en …blablabla, le bien-parler n’ayant jamais été mien!

    allez, tchuss mec, la bise à ta patate-licorne!

    Reply
  14. cat (oui moi aussi miaouuuu)
    cat (oui moi aussi miaouuuu) at |

    Bonjour !

    Je suis une grande fan des financiers et des coléoptères (mais je ne les mange pas !) Pour en découvrir les différents spécimens j’ai pas mal bourlinguer, jusqu’à ce que j’en sois empêchée par une vilaine fistule (mais je vous passe les détails peu ragoûtants, de peur de vous couper l’appétit même pour vos divins financiers)
    Du coup, nouvelle passion: le poney ! Etant maman de jumeaux, c’est d’une logique très logique que j’affectionne particulièrement les double-poneys ! Mon double-poney se nomme donc Jean-Michel, en l’honneur de mes enfants, Jean et Michel, bien que je doit l’avouer j’ai hésité à le prénommé Graillon, en l’honneur de mon amour pour les frites ! Frites et financiers, tout ce qui commence par F est un délice !
    Voilà voilà, j’ai mis les mots dans le bon ordre, en plus !
    Merciiiiii pour ce concours !

    Reply
  15. MILIEZ
    MILIEZ at |

    Hello Till !

    C’est donc lors d’une de ses ballades à travers le monde, plus précisément au Nicaragua, que Jean-Michel, habitué a bourlinguer, découvrit l’étrange spécialité culinaire du pays : le hachis parmentier de double-poney !
    Le plus impressionnant restait encore les coléoptères grillés servis en apéritif et qui laissaient une sévère odeur de graillon dans le restaurant.
    Suite à ce repas quelque peu surprenant, Jean-Michel fût tellement malade que cela lui provoqua une fistule anastomotique à l’œsophage et cette mésaventure le força à écourter son voyage.

    A bientôt pour de nouvelles aventures ;)

    Et merci !!

    Reply
  16. Chez Olivia
    Chez Olivia at |

    Jean-Michel le Coléoptère et son copain Fistule le double-poney adorent bourlinguer quand ça sent le graillon.
    Voilà, je croise les doigts pour gagner ce magnifique livre!!!!

    Reply
  17. Nathalene
    Nathalene at |

    A force de bourlinguer sur son double ponney nommé Graillon, Jean-Michel a fini par avoir des fistules de la taille d’un coléoptère.
    La prochaine fois,il se promenera a dos de chameaux. Peut être aura t’il des hemorroides

    Reply
  18. Adeline Gabillot
    Adeline Gabillot at |

    Malgré ma fistule je suis partie bourlinguer en double poney avec Jean-Michel et son coléoptère… eh ben ils sentent le graillon!!!!!! Merci pour le voyage Till !

    Reply
  19. issabill
    issabill at |

    J’ai croisé Jean-Michel aujourd’hui… Cette andouille a voulu me parler de sa fistule, soit-disant due à une balade trop longue en double-poney, à d’autres… Bref, je l’ai envoyé bourlinguer, mais il a quand même réussi à me couper l’appétit. Heureusement que Till est là avec ses recettes pour me remonter le moral! Vite, je tente les financiers! Mais? C’est quoi cette affaire? Ça pue le graillon chez moi! Aurais-je mal suivi la recette? Ouf, non, c’est juste un coléoptère qui a grillé dans mon halogène. Aller, je retourne à ma cuisine, celle qui serait parfaite si il y avait le livre des recettes drôles et savoureuses de papa au milieu de ses étagères… Je croise les doigts pour qu’il apparaisse bientôt!
    Merci Till!

    Reply
  20. Carine
    Carine at |

    Cher Mr The Cat, j’étais en train de bourlinguer, à cheval sur mon double poney, lorsque je croisais Jean-Michel. Le pauvre sentait le graillon à plein nez, et avait visiblement bu un coup de trop chez Beber Lafistule (vous savez, le garçon du café place de l’église, celui qui a un nom si difficile à porter). Il était en pleine observation d’un coléoptère, qu’il appelait amoureusement Judith. J’ai tenté de le ramener chez lui mais impossible, alors j’ai prévenu son amie et suis rentrée chez moi.

    Reply
  21. Virginie
    Virginie at |

    Il était une fois un coléoptère prénommer jean-Michel. Son rêve était de partir faire le tour du le monde à dos de cheval. Après avoir bourlinguer pendant des mois, il revint avec des souvenirs pleins la tête mais aussi une fistule ( rester le cul assis sur un double poney ce n’est pas étonnant, fallait pas être fainéant !!!). Pour se soigner, il utilisa la méthode rika sarai, bain de siège à l’huile tiède mais l’inconvénient c’est que maintenant il sentait le graillon!!!!

    Merci :)

    Reply
  22. dargence
    dargence at |

    Ce matin, en allant à l’école, en double-poney avec Jean-Michel, nous avons croisé un coléoptère bleu turquoise qui sentait le graillon dans sa bouche.
    Il a dû bourlinguer la veille avec ses potes scarabées et attraper une fistule digestive…
    Sur ces belles paroles, une bonne journée et une bonne dégustation !

    Reply
  23. Lili-One
    Lili-One at |

    hem hem hem…

    Il était une fois un coléoptère prénommé Bouboule, qui ne se promenait qu’à dos de son double-poney. Il avait appelé son animal Jean-Michel, référence aux jarres qui ornaient sa maison. Bouboule et Jean-Michel sortaient tout les jours explorer les environs, de plus en plus loin, à force de connaitre le coin. Vint alors le jour où Bouboule partit en vadrouille en laissant son ragout sur le feu. Sa promenade l’emmena fort loin, et après avoir tant bourlingué, voila que Jean-Michel se tort de douleur. Après un rapide examen, Bouboule réalisa que son cher double-poney avait une fistule du sabot fort douloureuse. Contraint d’attendre que passe la crise, Bouboule et Jean-Michel ne rentrèrent que fort tard dans la nuit. Et bien sur, à peine le pas de la porte passé, Bouboule fut assailli d’une odeur de graillon, que dis-je, de carbonisé. Vu l’heure, il appela Pizza Hut et coucha chez Jean-Michel. Moralité : mieux vaut ne pas cuisiner quand poney fistulisé !

    Reply
  24. juste1maman
    juste1maman at |

    Je me suis rendue compte que mon ami Jean-Michel avait des goûts musicaux complètement différents des miens quand je l’entendis fredonner double-poney de Booba ! Malheureusement, la chaise sous mes fesses étant partie bourlinguer, je tomba de très haut (1,55m), me cassa le coccyx et réveilla une fistule recto-vaginale… Me voilà partie comme une furie, tel un coléoptère, retrouver Jean-Michel dans la cuisine où l’odeur de graillon me mis des hauts le cœur. Quelle soirée !

    Reply
  25. Valerie
    Valerie at |

    Jean-Michmich (pour les intimes) a éclaté un coléoptère en préparant de quoi manger. Son graillon terminé il chevaucha son double-poney en face de son miroir pour voir son allure. La bête voulant bourlinguer, se mit à cabrer, et Jean Michmich se fit une fistule sur son séant en retombant.
    Bon week-end Jean Michmich!

    Reply
  26. Vincent
    Vincent at |

    Salut, je m’appelle Jean-Michel, Jean-Michel Tule. Je suis aviateur, j’habite le Bourg-Linguer, c’est dans le Doub, le poney y est beaucoup pratiqué. Mon père qui travaille dans les finances y est très réputé. D’ailleurs ici, on m’appelle le fils Tule.
    Mon métier me passionne à tel point que je vis dans mon avion c’est pour cela que ce vieux coucou sent le graillon. J’adore voler, mais le moment que je préfère c’est quand je décolle …et hop ! Terre à perte de vue.

    Reply
  27. arsenal1981
    arsenal1981 at |

    Bonsoir à vous !!

    et merci pour cette surprise gourmande !!
    et vous savez quoi j’ai une ptite histoire à vous raconter ! lol
    hier, alors que je tentais de me débarrasser du graillon dans la cuisine, j’ai aperçu par la fenêtre ouverte un coléoptère entrain de bourlinguer dans le jardin au dessus du jouet en bois “double poney” de ma fille !! et à ma grande surprise il s’est approché de moi et a commencé à me parler !! j’étais bien sûr sous le choc d’autant qu’il connaissait mon prénom, Jean-Michel ! mais ce n’est pas tout car tel un médecin il m’a diagnostiqué une fistule ! j’ai failli tombé dans les pommes !!!! malheureusement je n’ai pas eu le temps d’en savoir plus sur cet étrange et savant coléoptère car notre berger allemand Rintintin l’a happé dans sa gueule sans doute jaloux que je conversais avec un insecte !!! ;)

    lool !!
    merci à vous et passez un formidable ptit we!!

    Reply
  28. jsd
    jsd at |

    Je disais justement hier a jean Michel que ce coléoptère sentait sacrement le graillon surtout revenu dans l’huile. Accompagné de ses double lasagnes au poney, c’est pourtant un délice. Nous avons bien bourlingué ensemble apres ce repas,malgré sa fistule qui nous a force a nous arrêter souvent pr nettoyer les écoulement

    Reply

Leave a Reply