4 Responses

  1. Flo
    Flo at |

    Et en plus ils sont beaux ces stylos! Plein de couleurs ça ne peut que donner envie :)

    Reply
  2. Blandine
    Blandine at |

    Bonjour
    Je suis ergothérapeute et dans mon métier j’apprends a des enfants ayant des troubles divers à écrire ou à taper au clavier quand l’écriture devient trop energetiquement parlant coûteux pour eux.
    Ces outils sont vraiment très bien. Stabilo m’en avait d’ailleurs envoyé des échantillons et je ne manque pas de les conseiller à certains parents mais ces aides sont efficace si l’enfant n’a pas déjà adopté des habitudes d’écrit et de tenue du stylo car il est très difficile de changer sa manière de le tenir. Essayez vous meme d’utiliser l’un de ces stylos et vous verrez que ce n’est pas forcément agréable, cela vous force à adapter votre tenue habituelle.
    Si votre miniature n2 a de grosses difficultés d’écrit essayez de voir si se sont les seules difficultés qu’elle a. Orthographe ? Dessin ? Habileté manuelle ? En fonction de son âge cela peut cacher un trouble qui pourrait être pris en charge et l’aider.
    Bonne continuation

    Reply
  3. Isabelle de Guinzan
    Isabelle de Guinzan at |

    Pareil pour moi, je passe mon temps à écrire ou du moins à taper (je suis traductrice dans l’édition…) et quand je reprends un stylo je me rends compte de la cata ! Je suis pourtant une grande avocate de l’écriture manuscrite et je trouve donc que Stabilo a fait un super boulot avec cette gamme pour aider à son apprentissage !

    Reply
  4. Leona
    Leona at |

    J’aimerais bien faire utiliser ces Stabilo par ma fille aînée qui est gauchère et qui aurait sérieusement besoin d’améliorer son écriture, mais ça fait deux ans que l’instituteur impose à tous l’achat de Bic orange et interdit tout autre stylo. Certes, l’avantage des Bic orange basiques c’est leur prix, mais je ne peux même pas acheter un Stabilo pour les devoirs à la maison car effectivement la prise en main est très différente… Or comme le dit plus haut un autre commentaire, une fois que les habitudes sont bien ancrées, c’est très dur de changer.
    Quand j’étais au collège-lycée j’avais une écriture trop petite, très peu lisible. J’ai donc choisi un stylo-plume de calligraphie, que ma mère m’a acheté en 3ème, pour me forcer à écrire plus gros, et je dois dire que ça a super bien marché.

    Reply

Leave a Reply