D&Cat : trop de semaines pour tout changer. Mise en route du chantier

On vient de débuter une phase de gros travaux dans la casa The Cat. Par « gros travaux », j’entends des trucs comme : casser des murs, creuser des fondations, couler une dalle, bistoufler les cramouses, réagréer les brignoles et d’autres trucs obscures dont seuls les artisans connaissent le sens.

Car, même si nous sommes un peu bricoleurs et que je suis mieux équipé en outils Bosch que le Bricomarché du coin, nous avons vite pris conscience que nous atteignions nos limites avec de tels travaux et que nous devions confier le boulot à de vrais pros.

On m’a déjà plusieurs fois averti qu’une période de gros travaux était un passage folklorique dans la vie. Pas folklorique dans le sens groupes de danseurs à sabots qui suent dans leur costume en laine de bouc en faisant la ronde sur des airs d’accordéon, non, folklorique dans le sens où tu te dis très vite « mais pourquoi nous sommes-nous embarqués dans cette galère ?! »

Je m’attends donc à vivre très rapidement des aventures palpitantes, des sueurs froides et des moments riches en échanges. Je me suis dit que ce serait sûrement une très bonne occasion de partager tout ça avec vous pour me permettre de relâcher la pression et pour, soyons fous, vous faire marrer un peu.

D’ailleurs, la mise en route est plutôt encourageante.

D and Cat visuel 1

Je ne sais pas si la suite du chantier se déroulera sur la même lignée mais, pendant que je vous écris ces mots, j’attends désespérément qu’un mec revienne pour défoncer la dalle de ma terrasse et ainsi permettre notre raccordement au tout-à-l’égout.

On est Mercredi et il est 15h15.

Le mec en question devait commencer les travaux lundi matin mais pensait que le maitre d’œuvre avait calé le chantier sur la semaine suivante.

Il est finalement venu ce matin, sans sa mini-pelle, parce que « le camion qui la transporte avait une roue crevée ». Pas d’bol.

Alors il a pris des mesures.

Il m’a demandé si je savais où était l’antenne.

J’ai répondu qu’elle était sur le toit mais il parlait du morceau de tuyau enterré qui permet de se raccorder au gros tuyaux principal qui transporte le caca de toute la commune.

Ensuite, il a arpenté le jardin en marmonnant des trucs avec la clope au bec et une baguette en cuivre de sourcier.

Puis il a tagué des signes sataniques sur les graviers et la pelouse, en orange fluo.

Signes pelouse

J’imagine que tout cela n’a pour unique objectif que d’amuser Thomas Pesquier qui s’emmerde comme un rat mort dans sa station spatiale internationale en prenant des photos de la France entière et les tweete en disant que c’est beau.

Et puis, d’un coup, il est parti.

Sans prévenir.

A 11h.

D’après le maitre d’œuvre, il était question qu’il poursuivre le boulot cet après-midi.

Il est 15h15.

On a pris 2 jours dans la vue et la pause déj de l’artisan qui doit lancer le chantier s’éternise.

Ça commence fort, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Responses

  1. Karine MamanCherry
    Karine MamanCherry at |

    (j’allais donc dire)
    Wooow, il s’est arrêté juste avant le chat !!
    (bon je sais c’est tout moisi, ça rendait mieux dans ma tête)
    Bah bon courage pour les travaux, parce que le mec semble du genre à arracher ton câblage edf ou arracher ta ligne télécom avec sa mini pelleteuse …

    Reply
  2. Emma
    Emma at |

    Le chat, qui doit bien se demander “c’est quoi ça ?” en voyant le trait de peinture sur SON gazon (car c’est bien connu, ce que croit posséder l’Humain appartient en fait à SaMajestéFélin :-D )

    Blague à part, bon courage pour les travaux et les désagréments qui ont avec (durée interminable, chantier…)

    Reply
  3. Sylvana Villain
    Sylvana Villain at |

    Alors je commence par vous souhaiter bon courage!!!!
    Pour le mec qui n’a rien compris a son planning, j’espère qu’il va mieux s’en sortir par la suite.
    Hâte de lire tout ça, on va sans doute bien rigoler.

    Reply
  4. Christelle P.
    Christelle P. at |

    Ahlala ça me rappelle ma maman qui a voulu faire refaire sa cuisine l’année dernière, elle est tombée sur une paire de branquignoles et a découvert par la suite que le pseudo carreleur était en fait… menuisier ! Pas étonnant qu’il ait été si nul et lent !

    Les gros travaux ça me fait peur, on a les combles à aménager, un escalier à faire faire sur mesure, le Mâle me dit qu’il veut s’occuper du sol mais moi je redoute qu’on se fasse méga arnaquer !

    Je te souhaite le meilleur, tu es très bricoleur donc tu devrais pouvoir bien les surveiller et contrôler l’avancée du chantier.

    Bon courage et bon week-end !

    Christelle P.

    Reply
  5. jyv
    jyv at |

    Tu utilises Houzz.fr ?

    Reply

Leave a Reply