43 Responses

  1. LaFeeDuLac
    LaFeeDuLac at |

    Faut croire comme tu dis que le personnel municipal est dénué de sexe, comme les anges ! Je trouve cette polémique stupide, bientôt on va revenir à l’école non mixte. C’est ça une société qui évolue ?

    Reply
  2. lili
    lili at |

    Je suis du même avis que toi…et j’ajouterais informez nos enfants, oui…. apprendre à nos enfants le bine/le mal, oui… les avertir de ce qu’il peut arriver, oui… mais les traumatisez non. Et je pense que cette maman qui a réagit de la sorte, peut être par rapport à son histoire (nous ne savons pas), ne pousse-t-elle pas à mettre tous les hommes dans le même sac? Et de cela même traumatiser les enfants de qui s’occupera d’eux?

    Reply
  3. Mamanlulu
    Mamanlulu at |

    Cette même maman ne va-t-elle pas bientôt se plaindre que les vestiaires de la piscine soient mixtes?

    Reply
  4. Ceres
    Ceres at |

    Je suis attristée également par les conséquences de cette demande, car il a fallut aller jusqu’au rectorat pour qu’il y ait un hola de posé. Il y a encore des gens, qui hélas, sans même parler de pédophilie, pensent qu’un homme n’est pas capable de s’occuper d’un enfant (ma belle-mère, entre autres, mais elle ne discrimine pas, puisque pour elle, une femme ne peut pas faire des métiers d’hommes… hum).
    J’aurais sans doute plus de réticence à un accompagnant masculin pour une sortie piscine avec des adolescentes (rapport au prof de sport qui surgissait comme par hasard à chaque fois au moment où toutes mes camarades se changeaient). De là à appeler la directrice…
    Le forme de discrimination qui s’applique à ce cas me semble régressive, plutôt que progressiste.

    Reply
  5. Emmanuelle
    Emmanuelle at |

    Très bien dit !!! Ces situations sont causes de débats…..chacun son opinion, chacun son histoire….etc….. Mon papa nous accompagnait souvent lors de sorties de classe, et ne le voyant pas souvent (car il était sur les routes toute l’année) cela me permettais de profiter de lui. Il partageait ses expériences, nous racontait des histoires, nous aidait à la piscine et plein d’autres choses. Les parents qui étaient dérangés par le fait qu’un papa nous accompagne se voyaient répondre (comme tu le dis si bien), qu’il est difficile de trouver des parents volontaires pour “certaines” sorties. Je trouve dommage ces réactions, mais je les trouve aussi compréhensibles.

    Reply
  6. wiki
    wiki at |

    Chacun son histoire, chacun ses peurs et nous sommes tous mortifiés à l’idée qu’il arrive quoique ce soit à nos enfants. Mais il faut relativiser un peu et aussi tenter de mesurer la conséquences de nos actes….La peur n’évite pas le danger….
    Dans l’école de mes enfants, nous vivons exactement l’inverse :)
    La classe de l’aîné a un papa accompagnant “habitué”, et les enfants sont “déçus” quand il ne peut pas participer. Pour la classe du dernier, ce sont les ATSEM elles-mêmes qui demandent aux papas de s’investir d’avantage dans les activités nécessitant des accompagnants.
    Je trouve ça très bien. Pourquoi un papa serait moins capable qu’une maman? Grrrrrr……. Les mentalités ont encore long à parcourir, Dieu que c’est triste. Encore plus triste si tu penses que ce père ne voulait que partager un peu plus de temps avec sa fille….mais là, c’est un autre débat

    Reply
  7. Jennifer
    Jennifer at |

    J’ai un handicap moteur depuis m$a naissance du coup certains geste de la vie quotidienne me sont impossible à réaliser (genre lacer des chaussures par exemple) et d’autres ont mis plus de teùùmps à apprendre (fermer une braguette par exemple).
    De fait, en cp quand j’avais besoin d’aller aux toilettes l’insctit me laissait sortir seule, j’allais toquer chez le directeur qui m’emmenait aux toilettes (ceux des profs étaient à coté de son bureau et hors récréé c’était le seul adulte disponible), il m’aidait à m’essuyer tout ça tout ça… Ben il n’a jamais eu de mouvement déplacé à mon égart (un homme essuie des fesses exactement comme une femme hein !).
    J’étais petite mais ça ne m’a jamais dérangé (normal mon père faisait surement pareil).
    (bon quand même heureusement maintenant j’ai plus besoin d’aide…)

    Reply
  8. Cat's eyes
    Cat's eyes at |

    Et pourquoi ne s’offusque-t-elle pas de ce que les toilettes, en maternelles, soient également mixtes…? Et sans aucune intimité pour les petits…?

    Est-ce qu’à 3-5 ans ils sont encore assimilés à des animaux..?

    Reply
  9. Arthur
    Arthur at |

    Je ne suis pas sûr que ce soit qu’un problème de pédophilie, la laïcité a du plomb dans l’aile ces temps-ci.

    Reply
    1. lulu berlue
      lulu berlue at |

      je vois pas bien le rapport entre le sujet qui nous préoccupe ici et la laicité (qui concerne la séparation de ce qui relève de l’état et du fait religieux)…

      Reply
      1. François
        François at |

        Pourtant c’est assez simple, certaines religions interdisent la mixité sexuelle dans ce genre de situation. Il manque je pense certaines infos dans l’article de France 3 à ce sujet.

        Reply
    2. meredebloque
      meredebloque at |

      Je ne comprend pas! Le sujet est bien la discrimination, une décision arbitraire, non!
      Pourquoi tout est ramené sur le terrain de la laïcité et de la religion?
      La laïcité a bon dos surtout, il s’agit d’une maman qui a fait part d’une crainte (peu-être exagérée) à l’administration qui a accéder à sa demande. Bien que je ne comprenne pas trop la décision de l’académie. On peut ne pas être d’accord avec cette décision (et je ne le suis pas, pourtant je fais partie des ces personnes dont le choix de confession fait trembler la laïcité :) ), pour autant, extrapoler est le fondement de la peur et de la crainte.
      J’ai fait une sortie scolaire récemment et j’étais la seule maman sur les 5 (tous des papas), j’avoue que je n’airai pas à une sortie piscine (parce que j’aime pas la piscine) en revanche, je ne dis pas non à la plage, au soleil et au Monnoï ;)
      N’allons pas sur des terrains relevant du privé

      Reply
  10. Candy
    Candy at |

    C’est tellement triste de lire ça, mais plus courant que l’on ne peut le croire… Je travail en crèche et j’ai un collègue homme, je vous laisse imaginer les retissences ( hum l’orthographe de ce mot ne me reviens pas lol) de certains parents. Mais les places en crèches sont chère alors quand c’est ou ça où rien ils se font vite une raison ! Par contre le faîte d’avoir accédé à la demande de la mère me pose problème car ça la conforte un peu dans son idée, Dommage.

    Reply
  11. chiawaze
    chiawaze at |

    Je ne comprend pas. La peur n’évite pas le danger.
    Donc plus de papa pour les sorties au musée puisqu’il faut bien les emmener aux toilettes les petits.
    Plus de maman non plus puisqu’effectivement la pédophilie ne concerne pas que les hommes.
    Et puis plus de personnel communal, sait on jamais.
    Et puis plus d’enseignants avec tout ce qu’on entend.
    D’ailleurs, c’est bien simple, on les laisse plus sortir de la maison.
    La boucle est bouclée et bienvenu dans un monde où la peur et la méfiance règne en maitre
    Ca me rend triste de lire ça

    Reply
  12. Papa Lion
    Papa Lion at |

    Cette femme est une conne sans nom qui ne fait pas la distinction entre le prompteur de JP Pernaut et le monde qui l’entoure. Qu’on lui ait donné raison me hérisse le poil, comme toi Minette.

    Reply
  13. sagebooker
    sagebooker at |

    ce qui est vraiment extraordinaire, c’est que les pédophiles ne s’en prennent pas forcément au sexe opposé… et les pédophiles ne sont pas que des hommes (même si statistiquement ils sont beaucoup plus représentés)… une réaction à la fois bête et euh… bête.

    Reply
    1. elena fuentes
      elena fuentes at |

      voilà, c’est ce que je voulais dire

      Reply
  14. The Vioque
    The Vioque at |

    Elle s’est cassée la Ginette ??

    Reply
  15. MilkaZen
    MilkaZen at |

    Perso, j’aimerais bien savoir qui est cette maman par rapport à la directrice pour qu’on lui obéisse aussi rapidement…
    Très professionnel ce comportement (moi aussi je fais de l’ironie…
    Je suis navrée de découvrir cette histoire et je me demande où va l’école…

    Reply
  16. Céline
    Céline at |

    J’ai eu une reflexion similaire concernant le personnel communal … puisqu’il est payé par la commune, il est donc exempt de la moindre suspicion ? Ha bah non, c’est forcément que ce ne sont que des femmes (contrats précaires, temps partiels… toussa toussa… bref, je m’égare)

    Ici aussi je vois les profs galérer (parfois) pour trouver des parents accompagnateurs (je crois que la piscine est la moins courue des destinations parentales d’ailleurs) …
    Je trouve cette réaction vraiment dommageable pour les enfants, en tout cas, j’espère que ça va se tasser, qu’il y aura des explications et donc un retour à la normal … car oui, l’école est aussi un endroit où les parents doivent avoir leur place.

    Reply
  17. jerome hervo
    jerome hervo at |

    Cette pauvre femme n’a pas due faire beaucoup d’accompagnements… Nous, lors des séances piscines, il y a par vestiaire un parent accompagnant et une instit. Pour les sorties autres, au grand ravissement des maitresses ce sont elles qui gèrent les WC, le parent accompagnant tente de contenir au mieux le restant de tétards frétillants et remuant tel les électrons, neutrons, protons tout ça, tout ça… Bref, dommage pour ce grand pas vers la fin des sorties…

    Reply
  18. Béatrice7
    Béatrice7 at |

    Ca tombe bien, j’ai accompagné mon fils à la piscine ce matin, etjustement, comment fait-on, 2 mamans, 2 institEs. pour les garçons lol?
    Etpour les parents qui se découvrent libres pour les sorties intéressantes, j’ai été “puni” aussi. Si je comprends la réaction de l’instit “pour une fosi elel prend congé, vous comprenez”, j’avoue que ça m’attriste un peu..
    Bref, hallucinant la réaction de la mère.. et la suite donnée..
    (mon grand a été à la paisicne avec l’école à 5 ans, je ne pouvais accompagner ayant alors un bb.. que j’ai accompagné à la piscine ce matin.. lol) J’avoue avoir eu une réaction un peu négative en apprenant que c’était un homme qui l’accompagnerait dans les vestiaires.. parce qu’on entend tant de choses.. et voilà, cet homme (comme l’aurait été une fmme aussi.. ou peut-être mieux qu’elel finalement??) les a superbement bien encadrés..

    Reply
  19. Joëlle
    Joëlle at |

    et après on entend dire que les papas ne s’investissent pas assez auprès de leurs enfants !! je trouve que c’est très dommage. même si cette maman a écouté sa peur avant tout autre chose, et qu’il est très difficile de faire confiance avec tout ce qu’on entend, elle aurait pu éviter d’en arriver là et de toute façon ça ne règle pas la situation car les agents municipaux ne sont pas non plus asexués …

    Reply
  20. Mélya
    Mélya at |

    Je vais aller à contre-courant désolée. Dans la théorie, je suis d’accord qu’écarter un homme du contact avec les enfants juste parce que c’est un homme est ridicule… Mais on ne connait rien de cette histoire. La maman connait peut-être cet homme-là. La maman a peut-être des raisons précises de craindre cet homme-là. Ce que je veux dire, c’est qu’il est trop facile de juger cette maman derrière nos PC sans connaitre aucun acteur de cette histoire ! Il est possible que cette maman n’est pas voulu écarter “un” homme mais “celui-là”.

    Reply
  21. meredebloque
    meredebloque at |

    Au risque de déplaire, je comprends les craintes de cette maman. Cette peur irrationnelle pour ses enfants. Mais en tant que parents, c’est aussi à nous de tenter d’éviter que nos enfants grandissent dans un climat de paranoïa.
    Je trouve assez étrange que le rectorat ait donner suite. Ils donnent suite à ce qui les arrangent. J’ai un peu le sentiment que l’école est devenue le labo sociétaire des politiques et ça c’est dérangeant.

    Reply
  22. Alexia
    Alexia at |

    Honnêtement, et sauf votre respect, c’est une connerie de dire “Tous les hommes ne sont pas des pédophiles” parce que comment les enfants et leurs parents sont-ils censés faire la différence ? Même si la personne est charmante sur tous les plans, il y a toujours un risque. Quand vous êtes parent, il vaut mieux prévenir que guérir, même si au passage on risque de malmener les sentiments d’un type ou deux qui vont crier à l’injustice qu’on puisse penser qu’ils feraient ça un enfant.

    Reply
    1. Pinpin des bois
      Pinpin des bois at |

      Alors, il faut aussi interdire le vestiaire aux femmes. Il y a aussi des femmes pédophiles.
      Mais du coup, qui sera présent pour s’occuper des enfants ?

      Reply
      1. Alexia
        Alexia at |

        Je pense que vous devriez relire mon commentaire. Je n’ai pas dit qu’il fallait absolument interdire les vestiaires aux hommes. Simplement dire que tous les hommes ne sont pas des pédophiles c’est la même chose que de dire que tous les hommes ne sont pas des violeurs ou tous les blancs pas des racistes. C’est vrai en théorie mais ça ne change rien au fait qu’il y a des blancs racistes, des hommes violeurs et des pères pédophiles. Quand il s’agit d’enfants est-ce qu’on a envie de partir du principe que l’on se fait des idées ou vaut-il mieux prévenir que guérir ? Peut-être cette maman avait-elle d’autres raisons de douter de ce papa, qui sait ?

        Reply
        1. Tchaf
          Tchaf at |

          Il y a des femmes pédophiles.

          On fait quoi du coup?

          Reply
  23. Pinpin des bois
    Pinpin des bois at |

    Un jour, j’ai croisé un groupe scolaire se rendant à la bibliothèque.
    Une dame au milieu de ce groupe textotait. Je me suis dit qu’elle était gonfler de couper le groupe d’enfants, quand on est logique, on ne sépare pas les enfants qui passent pour éviter qu’un petit groupe ne se perde.
    Au moment de traverser, la maîtresse crie : “Allez les enfants, on suit la maman de Timéo pour traverser”
    Et la textoteuse folle, de se décaler du groupe pour faire traverser les enfants. C’était la maman du dit-Timéo…
    En tant que maman, là, je me plains. Parce que là, il y a danger réel. Comment peut-on surveiller activement 30 enfants (ou un petit groupe dont on a la charge) en envoyant des textos à tour de bras ? Mieux vaut un papa qui fait bien l’encadrement qu’une maman qui s’en fout. Un papa en tout aussi doué qu’une maman pour cadrer un groupe où qu’ils se trouve.

    Reply
  24. Ma poussette à PAris
    Ma poussette à PAris at |

    Si certes on ne peut juger la maman, je m’octroie celui de juger la décision finale qui a exclu le papa de la sortie ! Si cette maman n’ a pas eu le dicernement necessaire, il n’est pas excusable que les pouvoirs publics aient pris cette decision pour calmer les esprits et éviter le scandale.
    La discrimination est tellement présente dans nos vies qu’on a tendance à la laisser passer, or pour lutter contre, je pense qu’il faut que ce soit un combat quotidien ! Par ailleurs quel image de société cet évenement renvoie t’il à nos enfants ??
    LE Pater a accompagné une sortie jardinage jeudi dernier et dans l’école du Môme je pense qu’il y a autant de Papas que de Mamans accompagnatrices sur l’année globale.
    Steph

    Reply
  25. Marade
    Marade at |

    C’est terrible tout ces a priori et amalgames. C’est effectivement a priori de la discrimination, jusqu’à preuve du contraire non fondée.
    Alors, du coup il faudrait que le personnel de cantine ne soit pas en surpoids pour ne pas montrer le mauvais exemple,
    Que le prof de gym de filles soit une femme, parce que bon elles sont en justaucorps les demoiselles (ça marche pour les patineuses, les danseuses, les nageuses, …)
    Et puis les les garçons eux ne feront que du foot, de la boxe, …
    On ne les mélange pas ; chacun sa place ! C’est n’importe quoi !
    Et puis revenons à l’école de filles et l’école de garçons. Maman à la maison et papa à l’usine et tout ira bien dans le meilleur des mondes, l’herbe sera verte, le soleil brillera et on ne sera jamais malade, …

    Reply
  26. Aline
    Aline at |

    Et dans le même genre, mon père s’est vu refuser l’agrément pour être famille d’accueil par une assistante sociale et une éducatrice spécialisée parce que “un homme qui fait la demande c’est louche”… mon père… qui a élevé 4 filles…
    C’est bien glorieux tout ça…

    Reply
  27. Ninie Pouce
    Ninie Pouce at |

    Il faudrait surtout ne pas donner de l’importance à la remarque de cette maman, remarque isolée d’une personne qui ne doit pas confier ses enfants à leur père pendant l’heure du bain. Si ? Non ?
    SI ça la dérange, son enfant ne va pas à la piscine, point !

    Reply
  28. AmandineD
    AmandineD at |

    Tout à fait d’accord avec toi !
    Je travaille dans une bibliothèque jeunesse et il n’y a pas si longtemps, une instit m’a téléphoné pour annuler sa visite avec sa classe car aucun parent n’a voulu/pu les accompagner. Par contre, pour THE sortie de fin d’année, pas de souci !

    Reply
  29. tite crapule
    tite crapule at |

    je ne commente jamais juste je me permets de rebondir sur la précision que tu juges inutile sur le fait que ce papa allait s’occuper des garçons… les atsem sont presque toutes des femmes et pourtant qui douche bbchou quand il fait pipi pendant la sieste ? du coup c’est vraiment discriminatoire et dégueulasse et tout a fait d’accord avec toi !

    Reply
  30. Anne-Laure
    Anne-Laure at |

    Je découvre ce post en revenant d’une semaine de voyage scolaire avec les CE2, CM1, CM2 de l’école de ma fille.
    Bien heureuse qu’il y ait eu des papas pour accompagner et gérer les douches des garçons, mais aussi faire preuve d’une autorité masculine dont certains ont besoin pour être cadrés (non que les femmes ne le fassent pas, mais que certains enfants sont tellement durs …).

    Alors je pense que cette maman devrait venir accompagner pour voir comment ça se passe et ensuite mieux accepter les bonnes volontés … Et l’inspection aurait du faire un travail pédagogique auprès d’elle plutôt que d’accéder à sa demande en partie irrationnelle …

    Reply
  31. Galilea
    Galilea at |

    Mes deux enfants, une fille et un garçon, ont eu tous deux des classes de neige et classes “Paris” (plusieurs jours dans la capitale, encadrés à chaque fois par le directeur de l’école et deux instits hommes plus des papas, seuls volontaires…et ça se passait TRES bien, laissant aux gamins des souvenirs impérissables! Je suis sans doûte une grande naïve, mais à AUCUN moment, ayant un peu rencontré les accompagnants à des réunions de parents d’élèves, ne m’est venu le moindre soupçon quant à leur probité; en revanche, il ya avit à chque fois quelques enfants privés de ce genre de sortie par leurs parents, lesquels ne venant jamais aux réunions proposées ne connaissaient personne mais critiquaient et soupçonnaient tout le monde.
    Ce sont rarement les parents réellement investis dans le vie scolaire de leurs enfants qui posent problème, mais bien la méconnaissance et l’ignorance qui font le lit de la connerie!

    Reply
  32. Agnès
    Agnès at |

    Comme beaucoup je trouve ça triste et ridicule et scandaleux. Mon père a encadré des sorties scolaires, j’espère que mon mari en fera autant. Je ne protesterai jamais contre la présence d’un papa. Je suis peut-être naïve mais il me semble qu’un adulte qui ne voit pas les enfants des autres “intouchables”, il ne voit pas son enfant “intouchable” non plus. Et qu’il n’agirait pas ainsi à une sortie scolaire, au vu et au su de tous ! Et puis, cette maman ne supporterait donc pas non plus si ses enfants avaient un instituteur plutôt qu’une institutrice ? Si elle a tant peur que ça, elle n’a qu’à y aller elle aussi, et encadrer dans le même vestiaire que lui, au moins elle pourra voir qu’il ne pose pas de problème !

    Et au fond de moi, très très profondément enfouie, il y a une petite voix qui se sent soulagée : c’est con, mais à force d’entendre toutes ces “blagues” lourdes et pas drôles sur les prêtres j’en venais à croire qu’on ne savait pas, en France, qu’il y a aussi des hommes en couples, pères, qui sont pédophiles…. C’est bas, c’est vil, c’est mesquin, mais je n’ai pas pu m’en empêcher.

    Reply
  33. matinyoupi
    matinyoupi at |

    Ici, c’est la bagarre pour accompagner les gnomes n’importe où… Pas beaucoup de papas par contre.

    Je trouve ça injuste de discriminer un papa accompagnateur… Après, peut-être qu’ils ont des bonnes raisons d’avoir accéder à la plainte de la maman. Je n’en sais rien.
    Ce qui m’attriste c’est de voir des parents accompagnateurs complètement passifs, qui donnent la main à leur enfant et point barre…
    Ce que je sais par contre, c’est que même informés sur la pédophilie, sur comment ça se passe, sur ce qu’il faut faire, ne pas faire, etc. un enfant CÈDE aux avances d’un prédateur. Le test a été fait dans l’école de mes enfants dans le cadre d’une sensibilisation à la maltraitance des enfants (organisé par le conseil général). Au cours de saynètes mises en scène par des spécialistes de l’enfance en danger, les enfants devaient jouer le rôle de l’enfant pris au piège par un pédophile (rôle tenu par des travailleurs sociaux [femme d'ailleurs... car elle précisait bien que les pédophile n'étaient pas que des hommes]). Les enfants étaient briefés qu’ils devaient tout faire pour NE PAS monter dans la voiture, ils savaient qu’ils avaient à faire à un pédophile. Eh bien, il n’y a aucun enfant qui n’est pas monté dans la voiture… Alors qu’ils savaient !! Ça fait froid dans le dos.

    Reply
  34. Sophie
    Sophie at |

    Bonjour,
    Assez d’accord sur le principe : un papa autant qu’une maman peut accompagner à la piscine, et douter systématiquement des intentions d’un accompagnateur, c’est nul.
    Pour autant, je rejoins quelques internautes qui signalent qu’on ne sait pas tout, et si la direction a suivi, peut-être y avait-il un doute sur CE papa, et non pas sur tous les papas susceptibles d’accompagner.
    Quant au fait de ne pas trouver d’accompagnateur : je suis une maman qui travaille et qui va très rarement à l’école (c’est le papa qui fait les conduites, ah tiens…), je ne suis pas forcément au courant des demandes d’accompagnement bibliothèque, ateliers cuisine, etc. Lorsque j’ai demandé à ce qu’on soit informé, on m’a rétorqué “mais, vous travaillez !”… On n’a pas pensé que je pouvais éventuellement me libérer si prévu à l’avance. Du coup, les personnes se trouvant accompagnatrices sont principalement les mamans (pas beaucoup de papas dans votre cas, Till !…) qui ne bossent pas à l’extérieur et qui sont sollicitées à la sortie de l’école. Dommage…

    Reply
  35. Bonne fête Papas | Mauvais Père
    Bonne fête Papas | Mauvais Père at |

    [...] de ce modèle traditionnel va être jugé de mauvaise mère, de salarié peu impliqués, de pervers… C’est un peu comme si l’on avait hérité d’un jeu de Monopoly et que [...]

  36. Panique pas Papa : une bouse de service public | Mauvais Père

    [...] blogueurs, tout le monde trouve ça normal. Un homme, ça ne sait pas s’occuper de gamins. C’est limite louche, un homme qui s’occupe d’enfants (la preuve, les espaces bébé sont dans les toilettes [...]

Leave a Reply to wiki Cancel Reply